16ème semaine - Japon, Corée du Sud, Corée du Nord, Taiwan

14 avril - 31 décembre 1969

Rendons grâce pour:

  • L’épanouissement des Églises chrétiennes en Corée du Sud.
  • Les personnes qui rendent témoignage à l’amour du Christ comme don de soi au milieu de civilisations où l’on encense la prospérité individuelle.
  • Les personnes qui œuvrent en faveur de la paix et de la réunification dans la péninsule coréenne.
  • Les chrétiens du Japon et de Taiwan qui servent le Christ alors même qu’ils constituent de petites minorités.
  • Le kimchi, les sushis, le thé et toutes les merveilles de la mer.
  • Les énormes tambours qui rythment les moments de la vie.

Prions pour:

  • Les personnes qui continuent de souffrir des bombardements atomiques de Nagasaki et Hiroshima.
  • La fin des troubles politiques, des différends frontaliers et des armes nucléaires.
  • Une protection accrue des droits de la personne et la diminution de la corruption en politique.
  • Les familles divisées par la séparation de la Corée du Nord et de la Corée du Sud.
  • La paix dans cette région marquée par des tensions et des malentendus fréquents.
  • Les habitants de la Corée du Nord qui connaissent la malnutrition et la faim.
  • L’espoir pour la population de la Corée du Nord, qui vit dans l’accablement.
  • Une résolution pacifique de tous les conflits politiques, en particulier des tensions entre la Chine, Taiwan, le Japon et la Corée du Sud.
  • Les personnes qui recherchent le pouvoir, le prestige et la richesse au détriment de la plénitude spirituelle; puissent-elles recevoir plénitude et renouvellement.
  • Les populations autochtones de Taiwan.
  • Ceux et celles qui reconstruisent leur vie après de puissants séismes et la dévastation nucléaire
  • Les enfants contraints à la prostitution.

PRIÈRE:

Qui dis-je que tu es? Je ne le sais pas.

Mais ce que je sais:

c'est toi, la Bonne Nouvelle pour les captifs et les pauvres,

le Libérateur des opprimés, l'ami du Minjung,

de ceux qui souffrent, en butte à la répression,

oreille attentive à ceux qui sont réduits au silence,

toi qui apportes la guérison aux torturés,

qui prends la défense des plus humbles,

espérance des désespérés, patrie des exilés.

Qui dis-je que tu es? Je ne sais pas.

Mais ce que je sais:

Toi, tu es la fleur de liberté dans la vallée de la répression.

Jésus Christ, Fils du Dieu vivant.