This knowledge database shares a wide variety of data about the churches, conciliar and confessional bodies related to the WCC (statistics on church memberships, number of churches, congregations, pastors, links, etc.), as well as information about the different regions and countries they represent.

Disciples du Christ / Eglises du Christ

La famille d'Eglises connues sous les noms de Disciples du Christ/Eglises du Christ s'est développée au début du XIXe siècle à partir d'un mouvement ayant ses origines à la fois au Royaume-Uni et aux Etats-Unis d'Amérique. Au Royaume-Uni, le mouvement remonte aux paroisses formées dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, dont certaines ont été parmi celles qui se sont rassemblées au sein de la première réunion "coopérative" des paroisses des Eglises du Christ britanniques en 1842. Aux Etats-Unis, le mouvement s'est développé autour de trois principaux leaders: Barton W. Stone et Thomas et Alexander Campbell. Barton Stone était un pasteur presbytérien qui a organisé un mouvement de réveil en 1801, considéré comme un événement déterminant dans l'histoire religieuse des Etats-Unis. Cette expérience l'a conduit à se retirer du Synode presbytérien du Kentucky en 1803, puis à établir "l'Eglise chrétienne" en 1804, reflétant son désir d'être "simplement chrétien".

Thomas Campbell, qui était aussi un pasteur presbytérien, est arrivé aux Etats-Unis en 1807 en provenance d'Irlande. En 1809, en raison de ce qu'il considérait comme le scandale de la division chrétienne, il a formé l'Association chrétienne de Washington (Pennsylvanie) et publié un document qui est devenu une pierre angulaire de l'unité des chrétiens: "The Declaration and Address" (Déclaration et discours). Son fils Alexander Campbell est devenu un défenseur de ces idéaux et a rapidement pris la direction du mouvement réformateur en développement. Les tentatives de poursuivre la collaboration avec les presbytériens ont échoué et les réformateurs ont, à contrecoeur, transformé leur paroisse de Brush Run, Pennsylvanie, en Eglise distincte en 1811. Une tentative de travailler avec les baptistes au cours des vingt années suivantes devait se révéler également infructueuse, et en 1830, ces "disciples" constituèrent un groupe distinct.

En 1824, Barton Stone et Alexander Campbell se rencontrèrent. Leurs mouvements se sont réunis en 1832 et une période de définition et de consolidation de ce mouvement uni a suivi. Le XIXe siècle a été une période de croissance importante et les Eglises chrétiennes (Disciples du Christ) sont devenues la cinquième dénomination aux Etats-Unis.

Les premiers dirigeants des deux mouvements étaient convaincus que l'unité des chrétiens était essentielle à la proclamation de l'Evangile et à l'intégrité du témoignage de l'Eglise dans le monde, et que sa réalisation passait par la restauration de la foi et de la constitution de l'Eglise du Nouveau Testament. Ils appelaient à un retour à la tradition apostolique de l'Eglise primitive, qu'ils considéraient comme "l'ancien ordre des choses". En s'inspirant du témoignage du Nouveau Testament, beaucoup de croyances et de pratiques caractéristiques de l'Eglise ont pris forme et existent encore aujourd'hui : célébration hebdomadaire de la sainte cène, baptême par immersion des fidèles confessant leur foi, engagement en faveur du sacerdoce de tous les croyants dans lequel laïcs et ecclésiastiques partagent le ministère de la parole et des sacrements, autonomie des paroisses, et proclamation de l'Evangile au monde.

Les disciples du Christ croient que l'Eglise est une communauté sacramentelle, une communauté d'alliance créée par l'initiative gracieuse de Dieu et maintenue en vie par le Saint Esprit. Le baptême et la sainte cène sont reconnus comme sacrements de l'Eglise et constituent les éléments centraux qui façonnent la philosophie et l'identité des disciples du Christ. Le baptême marque l'entrée dans la communauté des membres de l'Eglise universelle. La sainte communion est l'acte central de chaque culte dominical; tout le monde est invité à une "table ouverte". Le Christ est présent à chaque sainte cène, à la fois dans les éléments reçus et dans le vie de la communauté elle-même.

Le mouvement des disciples du Christ, marqué par son message de liberté, de diversité, de simplicité liturgique et par une foi raisonnable, s'est développé au Canada, au Royaume-Uni, en Australie et en Nouvelle Zélande, où il a rencontré d'autres groupes partageant des croyances similaires, généralement appelés "Eglises du Christ". A travers le mouvement missionnaire du XIXe siècle, des communautés de Disciples du Christ/Eglises du Christ se sont établies dans de nombreuses autres régions du monde. Beaucoup d'entre elles se sont unies à d'autres dénominations pour former des Eglises unies.

A partir de 1906, des communautés paroissiales connues aujourd'hui aux Etats-Unis sous le nom d'"Eglises du Christ (a cappella)" en sont venues à former un groupe distinct. Tout au long du XXe siècle, elles ont fonctionné de façon tout à fait séparée, mais il existe actuellement un courant important qui cherche à revenir à l'Eglise d'origine. Dans la période allant des années 1920 aux années 1960, une nouvelle division a eu lieu aux Etats-Unis; elle a abouti à la restructuration du groupe le plus oecuménique sous le nom d'Eglise chrétienne (Disciples du Christ). Ceux qui ne souhaitaient pas faire partie de cette dénomination ont pris le nom d'Eglises chrétiennes/Eglises du Christ "indépendantes".

Les Disciples du Christ/Eglises du Christ ont deux organismes internationaux qui répondent à des objectifs différents et qui fonctionnent de manière différente:

(1) la Convention mondiale des Eglises du Christ (World Convention of Churches of Christ, WCCC)

(2) le Conseil consultatif oecuménique des disciples (Disciples Ecumenical Consultative Council, DECC)

Websites

Membres

Mise a jour:13/02/2008