À Genève, des responsables religieux défendent la cause de la paix

25.01.13

Le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE, lors du service interreligieux organisé au Centre œcuménique, à Genève.

À l'occasion d'une célébration interreligieuse organisée par le Vatican, le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises (COE), a insisté sur l'importance des «expressions de paix et du respect mutuel pour la dignité d'autrui».

 

«En priant ensemble, nous nous rappelons mutuellement que Dieu offre le don de la vie à l'ensemble de la création et que la justice et la paix sont la volonté de Dieu pour toutes et tous», a déclaré le pasteur Tveit.

 

Le service a eu lieu le 21 janvier à la chapelle du Centre œcuménique, à Genève, où se trouve le siège du COE.

 

Organisé sous l'égide du Saint-Siège, le service faisait suite à la Journée mondiale de la paix, que célèbre l'Église catholique romaine chaque année le 1er janvier dans le monde entier.

 

Le service s'est tenu pendant la Semaine de prière pour l'unité des chrétiens, qui est célébrée du 18 au 25 janvier. La Semaine de prière pour l'unité des chrétiens est organisée conjointement par la Commission de Foi et constitution du COE et le Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens de l'Église catholique romaine.

 

«En Dieu, nous sommes une seule et même famille humaine, comme le souligne le pape Benoît XVI dans son message pour la Journée mondiale de la Paix», a rappelé le pasteur Tveit.

 

«Cela signifie que les aspirations à la paix, la dignité et la justice pour tous et toutes et non pas seulement pour quelques membres de notre famille humaine doivent devenir notre tâche et notre objectif communs», a-t-il ajouté.

 

Le pasteur Tveit a cité l'exemple de Joseph de Nazareth, qui a œuvré pour la paix en «prenant soin du nouveau-né et de sa mère.» Selon lui, le monde a besoin de plus de Joseph prêts à suivre l'appel de Dieu en faveur de la paix et de la justice en prenant soin des gens qui les entourent.

 

La célébration a rassemblé des responsables locaux des communautés religieuses bouddhiste, juive et musulmane. L'archevêque Silvano Tomasi, représentant permanent du Saint-Siège auprès des Nations Unies et des autres organisations internationales à Genève, menait les prières.

 

Lire le texte complet du message du secrétaire général du COE (en anglais)

 

Plus d'informations sur la Semaine de prière pour l'unité des chrétiens