Hommage à l’action du pape Benoît XVI en faveur de l’unité des chrétiens

1.03.13

Le secrétaire général du COE, le pasteur Olav Fykse Tveit, et le pape Benoît XVI lors d’une audience privée au Vatican en 2010. © L'Osservatore Romano

Le secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises (COE), le pasteur Olav Fykse Tveit, a exprimé dans une lettre datée du 27 février sa «profonde reconnaissance» pour le ministère et le témoignage du pape Benoît XVI, qui vient de mettre fin officiellement à son service en tant que chef de l’Église catholique. Benoît XVI avait annoncé son départ au début du mois, avec effet au 28 février.

 

«À l’occasion de votre démission du Siège apostolique de Rome et du ministère pétrinien, nous tenons, dans le contexte du mouvement œcuménique, à mettre en évidence les nombreuses contributions que vous avez apportées à la vie de l’Église et au monde, et à vous souhaiter le meilleur pour la suite de votre ministère de prière et de méditation», écrit le pasteur Tveit.

 

Rappelant la participation du pape aux travaux de la Commission de Foi et constitution alors qu’il était professeur de théologie catholique en 1971, le secrétaire général du COE rend hommage à la contribution apportée par Benoît XVI à l’unité des chrétiens.

 

«Considérant dans une perspective œcuménique l’ensemble de votre service à l’Église, le Conseil œcuménique vous est reconnaissant de votre attachement à la quête de l’unité des chrétiens en tant que modèle pour l’unité de toute l’humanité», ajoute-t-il.

 

Le pasteur Tveit mentionne également dans sa lettre le «partenariat dans le ministère» voulu par Benoît XVI, dont le COE a ressenti les effets bénéfiques, et exprime ses remerciements pour le soutien apporté par le pape aux représentants catholiques assistant aux manifestations du COE ou participant aux travaux du Groupe mixte de travail de l’Église catholique romaine et du COE, de la Commission de Foi et constitution, de la Commission de mission et d’évangélisation, et d’initiatives indépendantes telles que le Forum chrétien mondial.

 

Le pasteur Tveit évoque aussi le souvenir de ses rencontres avec Benoît XVI à Rome en 2010 et lors de la Journée mondiale de prière pour la paix à Assise en 2011: «Nos conversations, dit-il, m’ont convaincu de la nécessité de renforcer les relations déjà solides qui permettent aux chrétiens de nombreux contextes de prier ensemble, de collaborer et de renouveler leur engagement en faveur de l’unité dans la foi.»

 

Texte intégral de la lettre du secrétaire général du COE au pape Benoît XVI (en anglais)

Plus d’informations sur la coopération entre le COE et le Vatican