Le Comité central discute la déclaration sur l’unité

4.09.12

Alice Fabian s’exprimant sur la déclaration sur l’unité lors de la réunion du Comité central.

Un projet de déclaration sur l’unité des chrétiens, prévue pour la 10e Assemblée du Conseil œcuménique des Églises (COE) de 2013, a été présenté le 30 août dernier lors de la 60e réunion du Comité central du COE.

 

Le Comité central est l’organe décisionnel principal du COE entre les Assemblées et il représente les 349 Églises membres. Il se réunit tous les 18 mois environ et est actuellement en session en Grèce, à l’Académie orthodoxe de Crète, à Kolympari.

 

D’après la déclaration, l’Église est un «avant-goût de la nouvelle création», appelée à être un «signe, pour le monde entier, de la vie nouvelle que Dieu veut pour toutes et tous». Elle est saluée comme étant un instrument destiné à «propager la Bonne Nouvelle du Royaume divin de justice, de paix et d’amour.»

 

Dame Mary Tanner, membre du Collège présidentiel du COE pour l’Europe et présidente du groupe de rédaction de la déclaration sur l’unité, a déclaré: «Nous avons fini par entrevoir une dimension holistique de l’unité et avons compris qu’il faut poursuivre un programme holistique, c’est-à-dire où les différentes parties se stimulent et s’éclairent en permanence les unes les autres, contribuant à une grande vision biblique de l’unité.»

 Elle a indiqué que c’est là le «fruit des voyages œcuméniques» qui doit être «rappelé à notre époque».

 

Alice Fabian, de l’Église congrégationaliste unie d’Afrique australe, membre du groupe de rédaction, s’est exprimée sur la vision contenue dans la déclaration. Elle a expliqué que le groupe a voulu produire un «texte engageant, beau et poétique, qui reflète la nature créative et créatrice de notre Dieu».

 

Elle a poursuivi, disant que le groupe a voulu que le document «réaffirme le précieux travail théologique mené dans le passé, reconnaisse les réalités actuelles et donne espérance et orientation pour une unité plus visible.»

 

La déclaration s’ouvre par une réflexion sur l’expérience qui met en lumière la tension qui existe dans le monde entre l’espérance et le désespoir, ainsi qu’une dynamique similaire, dans les Églises, entre la fête et le deuil. Elle appelle à affirmer le don de Dieu qu’est l’unité et à répondre à nouveau à la  vocation qui est la nôtre de rendre cette unité plus visible dans l’Église et dans l’ensemble de la création.

 

Selon le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général du COE, la déclaration sur l’unité constitue une contribution importante au thème de la 10e Assemblée du COE qui se tiendra à Busan, «Dieu de la vie, conduis-nous vers la justice et la paix».

«Nous sommes appelés à inclure cela dans la réalité humaine, là où nous vivons, et jusque dans le souci de l’unité de la création, où nous respectons l’équilibre de la vie et les dimensions et conditions de vie les plus vulnérables.»

 

En considérant la manière dont la déclaration fait sens pour la vie du COE, il a affirmé: «Il devient encore plus urgent pour nous de poursuivre nos efforts afin de rendre visible l’unité de l’Église, d’être plus unis dans la conception de notre foi et de notre vocation, afin qu’elle se manifeste au travers d’un ministère commun et du partage des sacrements.»

 

La déclaration sera soumise à la 10e Assemblée du COE à Busan, en République de Corée, à l’automne de l’année prochaine. Elle a été élaborée à la demande du Comité central en 2011.

   

Plus d’informations sur la session du Comité central

 

Des photos haute résolution peuvent être sollicitées gratuitement en allant sur photos.oikoumene.org