World Council of Churches

A worldwide fellowship of churches seeking unity, a common witness and Christian service

You are here: Home / Resources / Documents / Lettre adressée à Son Eminence le Métropolite Emmanuel de France

Lettre adressée à Son Eminence le Métropolite Emmanuel de France

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès du protopresbytre Boris Bobrinskoy.

13 August 2020

Éminence,

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès du protopresbytre Boris Bobrinskoy. Il a été un exemple lumineux de fidélité à notre tradition orthodoxe et d’ouverture aux frères et sœurs d’autres confessions ; un exemple vivant de patience, d’humilité, de sincérité et d’engagement au dialogue avec les sœurs et les frères ; un maître que l’on pourrait appeler grand, car non seulement il a enseigné, mais il a aussi pratiqué dans sa vie et ses relations tout ce qu’il a enseigné.

Le Conseil œcuménique des Églises adresse ses plus sincères condoléances à Vous, votre Eminence, ainsi qu’à la famille, aux nombreux disciples et à tous les amis et compagnons de route du défunt à travers le monde.

Aujourd’hui nous regrettons beaucoup la perte d’un grand théologien de renom, d’un professeur et théologien orthodoxe connu et apprécié au sein du mouvement œcuménique et du Conseil œcuménique en particulier.

En même temps, nous rendons grâce à Dieu pour la vie et l’œuvre du père Boris qui constitue pour nous tous, orthodoxes et autres participants au mouvement œcuménique, un héritage à la fois riche et lourd, nous appelant à poursuivre notre cheminement sur la route qu’il a tracée.

Personnellement, j’exprime ma gratitude envers le Père Boris pour tout ce qu’il nous a appris comme théologien, comme professeur, comme prêtre, comme un orthodoxe vivant en Europe occidentale. Je suis profondément reconnaissant à celui qui a généreusement nourri plusieurs générations de théologiens avec une nourriture spirituelle, très souvent unique en son genre.

Que notre Seigneur, qui est la résurrection et la vie, accorde le repos de l’âme à mon frère et concélébrant, le père Boris.

Veuillez agréer, Eminence, avec l’expression des plus sincères condoléances du Conseil œcuménique des Églises, ainsi que mes respectueuses salutations.

Père prof. Ioan Sauca
Secrétaire général intérimaire
Conseil oecuménique des Églises