World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Activités / Commission de Foi et constitution

Commission de Foi et constitution

Le mouvement de Foi et constitution fait partie intégrante du Conseil oecuménique des Eglises. Son but a toujours été, aujourd'hui comme par le passé, de "proclamer l'unité de l'Eglise de Jésus Christ et d'appeler les Eglises à tendre vers l'unité visible". Les moyens principaux pour atteindre ce but sont les programmes d'étude sur les questions théologiques qui divisent les Eglises.

La Commission de Foi et constitution est une commission d’étude du Conseil œcuménique des Églises. Les études théologiques qu’elle mène ont un objectif œcuménique: être au service des Églises pour qu’elles s’appellent mutuellement à «tendre vers l’unité visible en une seule foi et en une seule communauté eucharistique».

Cercle d’études et de recherches constitué de représentantes et représentants des Églises appartenant aux principaux courants historiques du christianisme, y compris l’Église catholique romaine, la Commission est un forum mondial et multilatéral de théologie œcuménique unique en son genre.

Les racines du mouvement de Foi et constitution remontent à 1910, quand la Convention générale de l’Église épiscopale des États-Unis convoqua une conférence mondiale «pour l’examen des questions touchant à la foi et à la constitution», c’est-à-dire les questions de doctrine (foi) et les questions liées à la structure du ministère de l’Église (constitution). Après deux conférences mondiales, en 1927 et 1937, le mouvement devint la Commission de Foi et constitution, quand le Conseil œcuménique des Églises fut créé, en 1948.

Des théologiens et théologiennes de 33 pays sur cinq continents

En 2014, le Comité central du COE a nommé une nouvelle Commission de Foi et constitution dont l’expertise théologique reflète une grande diversité de contextes et de domaines de travail œcuménique. Elle se réunira tous les deux ans jusqu’à la prochaine Assemblée du Conseil œcuménique des Églises (probablement en 2021).

La Commission est constituée de 49 membres, de quatre consultant-e-s et d’un secrétaire de séance. Elle comprend des représentants et représentantes du Réseau œcuménique de défense des personnes handicapées (EDAN) et du réseau œcuménique de solidarité avec les populations autochtones.

Related News

Le COE rend hommage à Boris Bobrinskoy, théologien orthodoxe et professeur qui a su incarner la fidélité à la tradition et l'engagement au dialogue

Le COE rend hommage à Boris Bobrinskoy, théologien orthodoxe et professeur qui a su incarner la fidélité à la tradition et l'engagement au dialogue

Le protobresbytre Boris Bobrinskoy, grande figure de l'orthodoxie en France et ancien membre de la Commission de Foi et constitution du Conseil œcuménique des Églises (COE), est décédé la semaine dernière à Paris à l'âge de 95 ans.

Les sœurs partagent la sagesse de leur expérience de vie ancrée dans le Christ à l’occasion de la prochaine Semaine de prière pour l’unité

Les sœurs partagent la sagesse de leur expérience de vie ancrée dans le Christ à l’occasion de la prochaine Semaine de prière pour l’unité

Les nouvelles ressources mises à disposition pour la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens de l’année prochaine puisent dans l’expérience de vie communautaire et contemplative pour nous guider sur le chemin de la prière en portant les fruits de la réconciliation et de la solidarité. La Communauté de Grandchamp, en Suisse, a reçu la mission de préparer l’édition de 2021 et a choisi le thème «Demeurez dans mon amour et vous porterez du fruit en abondance» (cf. Jean 15,5-9).

1920 (1): Une belle lettre de l’Église de Constantinople

1920 (1): Une belle lettre de l’Église de Constantinople

L’année 1920 a-t-elle été pour le mouvement œcuménique ce que l’on appelait autrefois une annus mirabilis, une année prodigieuse? Si vous êtes confiné-e comme moi, le temps qui s’offre à vous est propice à la réflexion à ce sujet. Commençons notre tour œcuménique de 1920 une année plus tôt.