World Council of Churches

Une communauté mondiale d'Églises, en quête d'unité, de témoignage commun et de service chrétien

Vous êtes ici : Accueil / Centre de presse / Nouvelles / Pâques chez soi: la joie des célébrations maintenue grâce aux initiatives créatives

Pâques chez soi: la joie des célébrations maintenue grâce aux initiatives créatives

Pâques chez soi: la joie des célébrations maintenue grâce aux initiatives créatives

"Le Seigneur est ressuscité", message écrit par des paroissiens à Lenningen, en Allemagne, devant leur maisons pour remplacer l'échange de cette salutation traditionnelle lors du culte de Pâques. Photo: Maren Maurer

09 avril 2020

Version française publiée le: 14 avril 2020

Alors que les fidèles chrétiens du monde entier se préparent à célébrer Pâques calfeutrés chez eux, il leur sera tout de même possible de puiser dans la joie pascale et de se sentir proches les uns des autres grâce à la créativité déployée par les responsables d’Églises.

Que ce soit en ajoutant des photos de fidèles aux cultes diffusés en ligne ou en déposant des salutations écrites sur le pas de la porte, les célébrations pascales peuvent toujours relier celles et ceux qui désirent célébrer la résurrection de leur Seigneur, en toute sécurité.

Dans de nombreuses paroisses, le culte peut désormais être suivi en ligne. Or, la joie pascale réside dans l’expérience communautaire et fraternelle, dans la célébration commune de la résurrection du Christ. C’est pourquoi, certain-e-s pasteur-e-s ont demandé à leurs parroissien-ne-s de leur envoyer une photo afin qu’elle figure à la célébration pascale diffusée en ligne.

En Australie et à Jérusalem, les Églises prévoient de diffuser en direct le culte pascal que les fidèles pourront suivre en ligne. Dans le même esprit, l’Assemblée des évêques orthodoxes canoniques des États-Unis a déclaré que les cultes exécutés dans des conditions particulièrement restrictives peuvent être diffusés en direct, permettant ainsi aux fidèles de prier chez eux.

Sur Twitter, alors qu’elle échangeait avec d’autres pasteur-e-s, la pasteure Annegreth Schilling de Frankfurt, en Allemagne, recommande d’adresser la salutation pascale «Christ est ressuscité» par écrit. Les paroissien-ne-s sont invité-e-s à rédiger cette salutation pascale et à se la laisser sur le pas de la porte assortie d’une douceur, si le cœur leur en dit.

La musique est un autre élément cher à nombre de fidèles lorsqu’ils pensent à célébrer Pâques chez eux.

Le Rassemblement d’Églises de Grande-Bretagne et d’Irlande suggère d’entonner les chants Jesus Christ is Risen Today (Jésus Christ est ressuscité aujourd’hui) et Thine be the Glory (À toi la gloire) le dimanche de Pâques à 10 heures, ensemble, mais en divers endroits, que ce soit depuis son jardin ou sur son balcon, voire dans un parc public lors des heures de sortie autorisées. Selon les personnes organisatrices, le choix du chant À toi la gloire est une manière de rester en contact avec l’Église mondiale, puisqu’il a été rédigé en français par le compositeur suisse Edmund Budry avant d’être traduit en anglais.

De même, en Allemagne, quiconque regarde le culte de Pâques à la télévision nationale est invité à ouvrir ses fenêtres en fin de culte et à entonner le chant de Pâques le plus connu du pays Christ ist erstanden (Le Christ est à nouveau ressuscité). Du fait de la longue tradition allemande de fanfares religieuses, les trompettistes, trombonistes et autres musicien-ne-s donneront le ton à l’initiative baptisée #OsternVomBalkon (Pâques au balcon).

En outre, les musicien-ne-s du monde entier et de tous horizons se sont uni-e-s sur les médias en ligne pour partager un «chant de Pâques œcuménique» par vidéo, désormais disponible en ligne.

Les musicien-ne-s du monde entier partagent un «chant de Pâques œcuménique» (communiqué de presse du COE du 9 avril 2020, en anglais)

Page internet du COE «Faire face au coronavirus»

Prières du COE pour la période de COVID-19